Les rencontres scientifiques, culturelles et artistiques > Conférences : Patrimoine scientifique, littéraire et insulaire

Conférences à l'UBO 

Mercredi 16 octobre
Amphithéâtre du Pôle numérique du Bouguen, UFR Sciences et Techniques (Brest)

10h -11h

Les enjeux de la conservation du patrimoine végétal de l'archipel de Madère

Intervenant : Jorge Capelo
Jorge Capelo est chercheur à l'Instituto Nacional de Investigação Agrária e Veterinária (INIAV) à Oeiras (Portugal). Il est spécialisé dans les sciences végétales et la taxonomie des plantes vasculaires.

11h-12h

Gestion des patrimoines insulaires de l'ïle de Hiiumaa (en anglais)

Intervenant : Toomas Kokovkin
Toomas Kokovkin est directeur de la Fondation des musées de Hiiumaa. C'est aussi le coordinateur du Programme MAB (Man and the Biosphere) de l'Unesco en Estonie.

Qu’est-ce qu’une île ? Quelles sont ses particularités ? L’insularité influence-t-elle la perception et le comportement des hommes ? Quelle est la place de l’héritage culturel dans la gestion durable du patrimoine insulaire ? Autant de questions qui seront abordées par Toomas Kokovkin lors de cette conférence. 

Toomas Kokovkin

 

Logo labo GéoArchi

 

Conférences à l'EESAB

Présentation collective autour de trois courts métrages de David Dudouit

Mercredi 16 octobre à 18h
École européenne supérieure d'art de Bretagne (Brest)

Intervenants : Coffectif l'Abominable

David Dudouit est un cinéaste disparu prématurément en 2015. Ses camarades du laboratoire de cinéma partagé L’Abominable lui rendent hommage avec la diffusion de trois de ses films : Île de Sein #1 (2009), Cailloux, rocher, algues (2009)  et Île de Ouessant (2010).

La projection des trois courts métrages, accompagnée d’une présentation de la démarche singulière de David Dudouit, du travail de choix des séquences et d’organisation des films selon des critères géographiques et temporels, permettra de souligner la façon dont le geste cinématographique du cinéaste déplace le regard porté sur les espaces insulaires en proposant une expérience sensible des îles de Sein et Ouessant. Les plans fixes, jamais figés, mettent en valeur, à l’intérieur du cadre cinématographe, le mouvement qui palpite sur chacune des îles. 

 

Une île, un réalisateur : Témoignage d’une approche cinématographique à la frontière de l’anthropologie sur l’île de Tory Island (Irlande)

Jeudi 17 octobre à 18h
École européenne supérieure d'art de Bretagne (Brest)

Intervenant : Loïc Jourdain

Loïc Jourdain, originaire de Douarnenez, est un cinéaste vivant en Irlande qui pratique son métier dans une démarche de terrain, très ancré sur le territoire, et aussi dans une relation de proximité, voire d’intimité avec les îles. Son témoignage à partir des films réalisés sur l’île de Tory et des extraits de son dernier film, qui sortira à l’automne, alimente la réflexion sur le lien qui existe entre une île et un réalisateur.

« Filmer les insulaires au quotidien sur cet îlot de 5 km de long sur 1 de large, sans arbre et sans docteur, nécessitait que je m'y installe pour en comprendre et respecter leurs codes, leurs coutumes, leur esprit, leur langue et leur histoire. Rien ne pouvait être planifié, anticipé avec les insulaires. Je devais être là dans l'instant, saisir le présent et vite. Un autre choix ne m’aurait permis que de survoler la surface des choses. »

Il partagera ses expériences de vie et de travail au travers de quelques extraits de ses films et nous fera découvrir les particularités et les différences de ces îles irlandaises au bord d'une Europe oubliée et pourtant si proche de nous. 

Des lois et des hommes

 

 Logo EESAB

 

Conférence au Quartz 

Une pédagogie des îles par les cartes ?

Vendredi 18 octobre de 10h30 à 12h30
Le Quartz (Brest)

Intervenants : Delphine Papin et Flavie Halzinger (Le Monde), Guillaume Monsaingeon (Mucem)

 

Logo Quartz

 

Entrée libre pour toutes les conférences, dans la limite des places disponibles. 

Personnes connectées : 1